Mon panier

Fermer

Femmes de pouvoir

La culture Akan est une des plus anciennes et des plus riches d´Afrique. La société traditionnelle Akan est une des rares sociétés matrilinéaires du continent.

Les femmes ont leur place dans la culture Akan. Elles sont présentes dans la religion Akan. Pour les peuples Akan, Dieu est à la fois homme et femme : Nyame est la partie masculine de Dieu, Ngame est sa partie féminine. L´esprit (abosom) Asase Ye Duru, la divinité de la terre mère, représente l´importance de la nature dans la vie humaine. Les femmes Akan sont également des akamfo ou prêtresses.

Les femmes Akan occupent des positions prédominantes dans la société. Elles sont au centre de l´économie et participent à la politique. Dans l´état Akan, le système traditionnel de prise de décisions est bicéphal. L´Asantehene ou Roi règne avec l´Asantehema ou Reine-mère. Elle est une des personnes les plus puissantes dans la hiérarchie politique car elle choisit le prochain souverain, le trône étant hérité du côté de la lignée maternelle. L´Asantehema conseille le roi et s´assure que les positions des femmes sur un problème donné sont prises en compte lors de la prise de décision. Les femmes Akan ont des obligations politiques. Elles jouent un rôle dans les procédures législatives et judiciaires.

Les femmes Akan étaient également des guerrières. Elles ont participé à des opérations militaires contre les colons britanniques. La Reine-mère Yaa Asantewaa de l´Empire Ashanti a conduit la dernière bataille Anglo-Ashanti (la bataille du siège doré) en 1900. Pendant plusieurs mois, elle a brillamment résisté aux forces ennemies avant d´être faite prisonnière et envoyée en exile aux Seychelles.

Aflé Bijoux s´inspire avec fierté de la culture Akan qui a toujours eu beaucoup de respect pour les femmes. Les femmes Akan sont indépendantes, fortes et puissantes. Aflé Bijoux véhicule ce message en présentant des créations uniques qui renforcent la confiance en soi.

Découvrez les collections ici