Mon panier

Fermer

L´histoire

Les Akan sont un groupe de peuples ethnolinguistique que l´on retrouve à l´est de la Côte d´Ivoire et dans la partie sud du Ghana. La plupart des Akan vivent au Ghana. Selon les historiens, leurs ancêtres auraient migré vers le sud à partir de l´Egypte et de la Nubie au 11e siècle et auraient eu des contacts avec l´empire du Ghana. Plus tard, ils descendirent plus au sud, sur la côte atlantique.

Avant la colonisation, la région des Akan est organisée en royaumes qui commercent entre eux. Les royaumes Akan les plus connus sont le royaume Bonoman, Denkyria, Gyaman, Fanti et le royaume Ashanti, entre autres. Leurs économies sont essentiellement basées sur l´or. Le royaume Ashanti devient le principal partenaire des Européens à la recherche d´or et d´esclaves dans la région. En échange, les Européens lui fournissent des armes et des moyens. Le royaume Ashanti devient puissant et annexe les autres royaumes indépendants. Jusqu´au 18e siècle, l´empire Ashanti domine toute la région et devient le plus exportateur d´esclaves.

Lors de la conférence de Berlin de 1884, les Européens se partagent le continent Africain afin d´éviter les conflits que l´exploitation des ressources naturelles africaines nécessaires à l´industrialisation de l´Europe pourraient engendrer. La région des Akan est partagée entre les français et les anglais. La nouvelle frontière artificielle ne tient pas compte des royaumes existants. Ainsi les habitants d´un même royaume deviennent les sujets de deux colonies différentes. Les Akan qui se trouvent à l´est de la frontière artificielle deviennent des sujets de la colonie Côte d´Ivoire (sous domination française), les Akan à l´ouest de la frontière deviennent des sujets de la colonie Côte d´Or (sous domination anglaise).

La Côte d´Or devient indépendante en 1957 et prend le nom" Ghana", en l´ honneur de l´ancien empire disparu. La Côte d´Ivoire devient indépendante en 1960.